👋

Hey !

Afin de mesurer l’audience, vous offrir une expérience utilisateur toujours meilleure, vous faire des recommandations de contenus et de vous proposer des publicités personnalisées, nous utilisons des cookies. En consultant l’article vous acceptez ces cookies.

  • Actualités

Le ticket de caisse pour salon de coiffure, bientôt la fin

Par Aurélie Pauker

Le 20.11.2019

 

2020 sera peut-être la première année où le ticket de caisse sera supprimé pour tous montants de moins de 10 euros. Et on a bien écrit peut-être, car rien n’est encore assuré. C’est tout de même un pas vers ce qui semble être la suite logique d’une démarche éco-responsable. On vous en dit plus…

 

La fin du ticket de caisse pour salon de coiffure et institut de beauté

 

La suite logique des démarches éco-responsables pour les commerçants

Aujourd’hui, le Code de l’Environnement interdit l’usage unique des sacs plastiques, des couverts, des pailles, et des cotons-tiges en plastique… Le ticket de caisse dématérialisé est la suite logique de cette démarche pour de nombreux commerçants. Des milliers de kilomètres de papiers sont gaspillés, souvent finissant partout sauf au recyclage.

 

C’est à partir du 1er février 2020 que le ticket de caisse pour les montants de moins de 10 euros ne serait plus à donner aux clients, sauf sous leur demande explicite. Cette tendance est pratiquée dans d’autres pays, tels que les Etats-Unis, la Chine ou encore la Corée du Sud.

 

Facturant très rarement vos clients pour des montants de moins de 10 euros, l’année 2020 ne vous concerne alors pas vraiment, mais les années 2021 et 2022 seront pour vous plus intéressantes. Le e-ticket sera effectif pour moins de 20 euros à partir du 1er janvier 2021 et moins de 30 euros à partir de 2022.

 

Les commerces ont par ailleurs de plus en plus à coeur de s’impliquer dans la protection de l’environnement, où le secteur de la coiffure voit naître de plus en plus de possibilités, comme par exemple le label Mon Coiffeur s’engage, ou encore Coiffeurs Justes.
 

Simplifiez-vous la vie !

          Encaissement, statistiques, gestion des stocks, site internet, réservation en ligne etc..

        Wavy est le compagnon idéal pour développer votre salon !


 

Le ticket de caisse contient des substances néfastes pour la santé

Le bisphénol A, substance reconnu comme perturbateur endocrinien, est toujours présent dans les tickets de caisse malgré son interdiction depuis le 1er janvier 2015. Les tickets de caisse ne contenant plus de bisphénol A portent une mention dans ce sens, inscrite au dos du ticket de caisse, et contiennent un substance de remplacement, le bisphénol S.

Le bisphénol S, qui est aussi reconnu comme perturbateur endocrinien pourrait s’avérer plus dangereux que le bisphénol A.

 

Perturbateur endocrinien selon l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) :

Les perturbateurs endocriniens sont des substances qui dérèglent le fonctionnement hormonal des organismes vivants et peuvent entraîner ainsi des effets néfastes sur la santé et l’environnement.

 

Le bisphénol A pénètre la peau, et selon Santé Magazine, une étude a montré que celui-ci peut entraîner une infertilité, des malformations génito-urinaires, une obésité, des cancers, etc. Nous vous conseillons donc d’éviter de les froisser dans la main avant de les jeter, et de ne pas vous en servir comme pense-bête.

 

Pour info…

Les grandes enseignes de la distribution, comme par exemple Auchan, ont pour stratégie de digitaliser le parcours client. Au travers l’application MyAuchan, les consommateurs peuvent payer avec l’application, qui utilise la solution LyfPay, grâce à un code-barres scanné à la caisse.

Tous les tickets de caisse sont conservés sur l’application MyAuchan, les bons de réduction sont automatiquement déduits et les tickets contenant un appareil électronique sont conservés pendant 5 ans pour la garantie de l’appareil.

 

Il n’existe aucune raison pour laquelle le ticket de caisse dématérialisé ne soit pas voté, au profit de la santé de votre salon, de vous-même et vos collaborateurs, de vos clients, et de la planète !

Ecrit par

Aurélie Pauker

Toujours attirée par le monde de la coiffure et de la beauté, je réponds aujourd'hui aux problématiques que vous pouvez avoir.