👋

Hey !

Afin de mesurer l’audience, vous offrir une expérience utilisateur toujours meilleure, vous faire des recommandations de contenus et de vous proposer des publicités personnalisées, nous utilisons des cookies. En consultant l’article vous acceptez ces cookies.

  • Actualités
  • Me former

Quels sont les jours fériés payés ?

Par Aurélie Pauker

Le 25.04.2019

 

Jours fériés payés : que dit la loi et la Convention Collective de la coiffure ?

 

Les jours fériés en France, c’est sacré !

Patron d’un salon de coiffure, vous êtes soucieux d’allier au mieux l’activité de votre entreprise, le bien-être de vos salariés et le calendrier annuel des jours férié ? Vous avez quelques doutes juridiques sur leurs applications ? Les questions se bousculent: est-ce que vos salariés touchent davantage ? Peut-on rattraper les jours fériés ? Quels sont les avantages pour vos salariés ?

 

Quels jours sont fériés en France ?

  • 1er Janvier : Jour de l’an
  • 22 Avril 2018 : Lundi de Pâques
  • 1er Mai : Fête du travail
  • 8 Mai : Armistice 1945
  • 30 Mai : Fête de l‘Ascension
  • 9 Juin : Lundi de Pentecôte
  • 14 Juillet : Fête Nationale
  • 15 août : Assomption
  • 1er Novembre : Toussaint
  • 11 Novembre : Armistice 1918
  • 25 Décembre : Noël

 

D’autres jours fériés peuvent exister dans une région ou dans certains départements :

Dans les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, la liste des jours fériés et chômés est fixée par l’article L.3134-16 du code du travail.

 

Concernant les départements d’outre-mer, à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, les jours de commémoration de l’abolition de l’esclavage sont également des jours fériés :

  • le 9 octobre à Saint-Barthélémy
  • le 28 mai à Saint-Martin

 

Plus encore, dans le secteur de la coiffure, les salariés relèvent de la Convention Collective Nationale de la Coiffure et des Professions Connexes du 10 juillet 2006 (IDCC 2596). En cas de questions supplémentaires, n’hésitez pas à vous y référer en cliquant ici.

 

Pendant ces jours fériés, les plus valeureux d’entre vous ont décidé de travailler pour le plus grand bonheur de nos petites tête coiffées.

 

Quels jours fériés peuvent être travaillés ?

Dans tous les cas, le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier sont 3 jours obligatoirement chômés par tous les salariés. Pour ces 3 jours, les salariés percevront également leur salaire.

 

Parmi les 8 autres jours fériés, les salariés ne pourront travailler que 4 jours maximum. Néanmoins, une dérogation est possible si vos salariés se portent volontaires pour travailler 1 jour férié supplémentaire. Un accord écrit de leur part est indispensable.

Le nombre de jours fériés travaillés peut ainsi passer de 4 à 5 maximum.

 

Si vous avez de jeunes apprentis ou salariés de moins de 18 ans, il est impératif qu’ils bénéficient de repos les jours fériés.

 

Quels jours fériés sont payés ?

La rémunération des jours fériés dépend si les jours fériés sont chômés ou travaillés (sauf pour les cas du 1er mai, 25 décembre et 1er janvier).

 

Pour les jours fériés chômés :

Si malheureusement le jour férié tombe un jour de repos habituel dans votre salon, il n’a aucune incidence particulière sur le salaire de vos employés et il n’ouvre pas droit à un repos complémentaire.

En revanche, si le jour férié tombe un jour qui aurait dû être travaillé, votre employé devra être payé comme tout autre jour travaillé.

 

Pour les jours fériés travaillés :

Des jours fériés travaillés dans le milieu de la coiffure résultent à quelques avantages non-négligeables, à la fois pour les employeurs mais aussi pour les employés.

 

Pour les salariés :

  • Les heures effectuées sont payées doubles : celle-ci fera l’objet d’une ligne distincte sur la fiche de paie.
  • Compenser ledit jour travaillé par 1 journée de repos compensateur (temps de repos pour compenser les heures supplémentaires réalisées par un salarié).

 

Pour les employeurs :

Votre salon sera ouvert un jour férié, ce qui indique le dynamisme de votre salon. Si la plupart des commerces seront fermés, le vôtre sera belle et bien ouvert pour répondre aux attentes de votre clientèle. Vous maximisez vos chances d’accueillir la clientèle de vos concurrents s’ils sont fermés !

 

Vous devez établir et afficher un calendrier fixé en accord avec les salariés. En cas de circonstances exceptionnelles (nécessité de service, absence d’un salarié), les dates pourront être modifiées en respectant un délai de prévenance d’au moins 5 jours ouvrables.

Les heures de travail perdues par suite de chômage des jours fériés ne peuvent être rattrapés par les salariés sous prétexte qu’ils n’ont pas travaillé. Leur rémunération, du fait du jour non travaillé, ne peut être réduite également.

 

Nous vous conseillons de fermer les jours fériés au lendemain ou la veille de long week-end : la plupart des personnes partent lors de longs week-ends, et se refaire une beauté en salon n’est pas leur priorité !

Exemple : Lundi de Pâques – Lundi de Pentecôte…

Rémunérer vos salariés les jours fériés peut vous coûter cher : avant de prendre cette décision, pensez au retour sur investissement qu’implique l’ouverture de votre salon !

Ecrit par

Aurélie Pauker

Toujours attirée par le monde de la coiffure et de la beauté, je réponds aujourd'hui aux problématiques que vous pouvez avoir.