👋

Hey !

Afin de mesurer l’audience, vous offrir une expérience utilisateur toujours meilleure, vous faire des recommandations de contenus et de vous proposer des publicités personnalisées, nous utilisons des cookies. En consultant l’article vous acceptez ces cookies.

Quelles sont les normes que doit respecter mon salon de coiffure ?

Par Aurélie Pauker

Le 20.12.2018

 

Vous ouvrez votre 1er salon de coiffure ? Ou vous avez tout simplement envie d’être dans les règles ? En tout cas, il est important de connaître les normes et obligations que votre salon de coiffure doit respecter. Ces normes préviennent et préservent la santé de vos employés et de vos clients, ainsi que les conditions environnementales. Leurs absences peuvent vous sanctionner. Dans l’article suivant, découvrez les normes et obligations que vous devez prendre en charge dans votre salon de coiffure !

 

Tout savoir sur les normes et obligations que doit respecter mon salon de coiffure

 

Les obligations de formations professionnelles

Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez pas ouvrir un salon de coiffure sans avoir un diplôme. Vous devez avoir au moins un brevet professionnel, un brevet de maîtrise, ou un diplôme inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans un domaine directement lié à celui de la coiffure.

Si vous n’avez aucun des diplômes cités ci-dessus, votre conjoint ou au moins un salarié doit avoir un des diplômes requis. Dans ce cas, votre conjoint ou votre salarié est le gérant technique du salon de coiffure.

 

Les normes en rapport avec l’environnement dans votre salon de coiffure

Le tri des déchets dans votre salon de coiffure

En tant que coiffeur, vous êtes amené à travailler avec des produits toxiques pour la santé des Hommes et de l’environnement. Il existe 2 types de déchets : les déchets dits “Déchets non-dangereux”, que vous pouvez trier comme dans la poubelle verte, la poubelle jaune, et la poubelle blanche, et aussi les déchets toxiques dits “Déchets dangereux”, qui ont un tri spécial.

Ci-dessous la classification des déchets du secteur selon La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) du Val d’Oise (95) :

 

Catégorie de déchet Type de déchet Solutions d’élimination
Déchets non-dangereux Papiers, cartons Ordures ménagères ou collecte spécifique / Prestataire pour recyclage
Emballages plastiques Ordures ménagères / Prestataire pour recyclage
Cheveux Ordures ménagères
Déchets dangereux Aérosols / Tubes et flacons
gants souillés / Produits : shampoings, couleurs…
Prestataire spécialisé Déchèterie**
Emballages souillés plastiques Reprise fournisseur / Prestataire spécialisé / Déchèterie**
Néons / Matériel électriques et électroniques Distributeur/Installateur / Point de collecte des éco-organismes agréés / Déchèterie**

 

 

*Si votre volume de déchets d’emballages dépasse 1,1m2 par semaine, vous devez les trier et les valoriser. Votre commune peut éventuellement se charger de leur collecte, comme pour les ordures ménagères.

** Vérifier que votre déchèterie accepte les déchets professionnels.

 

Les déchets dangereux ne doivent pas être donnés à la collecte de la communes, des prestataires spécialisés dans les déchets dangereux proposent des services de collecte.

Vous devez déclarer votre salon de coiffure à la préfecture et demandez-leur des Bordereaux de Suivi des Déchets Dangereux (BSDD).

En cas de contrôle, les BSDD vous permettent de prouver que vous avez éliminé vos déchets dangereux. Ces bordereaux sont à conserver pendant 5 ans.

 

L’autorisation des déchets dans les eaux usées dans votre salon de coiffure

Suite aux prestations techniques effectuées sur vos clients, les eaux sont aussi contaminées de produits dangereux. Selon l’article L216-6, les eaux contaminées suite aux prestations réalisées sur vos clients nécessitent un autorisation auprès de la collectivité. Il faut que vous fassiez la demande d’un formulaire d’autorisation de rejet à la collectivité, que vous remettrez ensuite dans votre mairie. Si cette réglementation n’est pas respectée, alors vous risquez deux ans d’emprisonnement de 75 000 euros d’amende.

Sont considérés comme produits polluants :

  • Les shampoings
  • Les colorations avec oxydants
  • Les colorations sans oxydants
  • Les décolorations
  • Les permanentes non-alcalines
  • Les permanentes alcalines
  • Et à moindre effet les défrisages

 

Par ailleurs, dans le formulaire que vous remplissez et selon l’article L1331-7-1, vous demandez à être raccordé au réseaux publics de collecte seulement si les déchets que vous rejetez dans les eaux sont similaires à ceux rejetés dans les foyers domestiques. Si vous souhaitez vous engager davantage dans la préservation de l’environnement, vous pouvez vous rendre sur le site Internet de Mon Coiffeur s’engage. Mon Coiffeur s’engage vous informe des bonnes pratiques pour être plus responsable envers l’environnement.

Le label Mon Coiffeur s’engage assure votre engagement et votre implication dans le développement durable.

 

Les normes d’hygiène sanitaire dans votre salon de coiffure

Les normes d’hygiène sanitaire sont des normes auxquelles vous devez porter la plus grande attention.

Aller au salon de coiffure est un moment de plaisir, de détente, où l’on prend soin de soi… Vos clients ne reviendront sûrement pas si vous les accueillez dans un endroit sale ! Il est donc indispensable que votre salon de coiffure ou institut de beauté soit d’une propreté irréprochable.

 

Selon le Règlement Sanitaire des Salons de Coiffure (Arrêté du 3 Août 195), « Les objets employés par le coiffeur, manucure […] doivent être entretenus et utilisés de manière à ne pouvoir en aucun cas être une cause de transmission d´affections contagieuses. ».

 

Le matériel, comme les rasoirs, les ciseaux, les peignes, etc., doit être stérilisé entre chaque client. Nous préconisons de prévoir au moins 2 jeux d’instruments par fauteuil, pour qu’un jeu puisse être nettoyé pendant que l’autre est utilisé.

Vous pouvez favoriser le matériel à usage unique comme les cotons et les gants, et le linge que vous utilisez doit être propre à chaque client (serviettes, etc.).

 

La nuisance sonore dans votre salon de coiffure

Tout bruit est considéré comme une nuisance sonore, et selon la loi, un salon de coiffure ne peut pas dépasser 80dB sauf si protections sonores sont mis à disposition.

Entre musique et sèche-cheveux, il est nécessaire de porter attention à votre santé et celle de vos employés. Des problèmes de surdité et de migraine émergent souvent.

La limite de nuisance sonore n’est pas à sous-estimée et il est important que vous vous protégiez, même auprès de vos clients. En effet, selon l’article 1382 du Code Civil dit “Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer.” La “réparation” dépendra de la faute, et vous êtes jamais à l’abri d’une personne qui porte plainte contre vous…

Respecter la limite est un geste simple, qui assure la santé de vos employés et vous protège de tous litiges concernant le tapage sonore.

 

Les normes sécuritaires dans votre salon de coiffure

 

La prévention des risques professionnels

Le chef d’entreprise a l’obligation :

  • D’assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés. Tous les salariés sont concernés, qu’ils soient à temps plein ou partiel, temporaires, apprentis, conjoints salariés, etc.
  • De former ses salariés à la sécurité pour assurer leur propre sécurité et celle des autres en cas d’accident du personnel ou de sinistre.
  • D’évaluer les risques auxquels sont exposés ses salariés et prendre des mesures pour les éviter. Un document unique doit contenir le résultat de cette évaluation des risques professionnels. Selon l’article R4121-1 du Code du Travail, “L’employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs à laquelle il procède en application de l’article Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l’entreprise ou de l’établissement.

 

Les normes d’aménagement des locaux

Le lieu de travail doit avoir des dispositifs afin d’assurer la sécurité et la santé des employés : des toilettes, un vestiaire, un lieu spécifique où mettre les outils de secours.

 

Une fois par an, un agent vient visiter votre salon de coiffure pour vérifier les extincteurs, les installations de ventilation et les installations électriques.

 

Il y a aussi des affichages obligatoires à mettre dans votre salon de coiffure. La signalétique est destinée à vos clients et aussi à vos salariés.

Voici une liste des affichages :

  • Votre carte des prestations avec vos tarifs en extérieur et à l’intérieur

Les tarifs TTC à l’extérieur et à l’intérieur du salon doivent être affichés sur le support que vous désirez, sur une feuille imprimée ou sur un écran digital, tant que les passants peuvent lire les prestations et leurs tarifs clairement. Iil doit être également indiqué “Nos prix sont indiqués TVA et service compris” à proximité des tarifs et à vue des passants.

Vous avez une liste de prestations infinie ? Alors vous pouvez sélectionner vos 20 prestations les plus courantes et affichées seulement celles-ci dans la vitrine de votre salon de coiffure.

  • Les risques d’allergies dues aux produits utilisés au salon
  • L’interdiction de fumer et de vapoter
  • Les coordonnées de l’inspecteur du travail, et celles du médecin du travail
  • Les consignes de sécurité et d’incendie avec les noms des responsables du matériel de secours, les consignes d’évacuation en cas d’incendie, les coordonnées des pompiers et les consignes en cas d’accident électrique
  • Les horaires de travail ainsi que les horaires et la durée du repos
  • Le document unique d’évaluation des risques professionnels

 

Les points suivants faisaient parti des éléments à afficher dans votre salon de coiffure ou institut de beauté. La signalétique de la liste précédente étant trop longue, elle a été raccourci mais les points suivants doivent tout de même être communiqués à salariés (par e-mail par exemple) :

  • La Convention Collective Nationale de la Coiffure
  • Les articles L. 3221-1 à L. 3221-7 du Code du travail concernant l’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes
  • Les jours de repos hebdomadaires et les départs en congés L’article 222-33-2 du Code pénal sur le harcèlement moral
  • L’article 222-33 du Code pénal sur le harcèlement sexuel
  • Les articles 225-1 à 225-4 du Code pénal sur la lutte contre la discrimination à l’embauche

 

Vous devez donc vous rapprocher de quelques tiers pour assurer que votre salon de coiffure soit aux normes. Vous pouvez acheter les affichages sur des sites Internet, à vous de voir l’affichage que vous préférez avoir dans votre salon.

Dans tous les cas, nous vous souhaitons bon courage dans la mise en place de ces normes et obligations !

Ecrit par

Aurélie Pauker

Toujours attirée par le monde de la coiffure et de la beauté, je réponds aujourd'hui aux problématiques que vous pouvez avoir.